(Source : La Nouvelle Tribune) - Le ministre de la Communication, Komi Koutché, a procédé hier à l’inauguration du Centre d’incubation de l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication. L’infrastructure est située à Cotonou, au sein des villas Laïco dans la zone de l’Aéroport Cardinal Bernardin Gantin.Le centre d’incubation de l’Agence Nationale des Technologies de l’information et de la Communication (Agentic) est désormais officiellement ouvert.

Opérationnel depuis plusieurs mois, il a été inauguré dans l’après-midi d’hier, mardi 17 décembre, par le ministre de la Communication, des Technologies de l’Information et de la Communication (Mctic), Komi Koutché. Cette cérémonie d’inauguration s’est tenue dans le cadre de la semaine de l’Internet, débutée ce lundi, pour prendre fin le vendredi 20 décembre prochain.

Le Centre est situé à Cotonou, au sein des villas Laïco, dans la zone de l’Aéroport, non loin de Bénin Marina Hôtel. Fruit de la coopération entre la Banque Mondiale et le Bénin, le Centre d’incubation offre aux développeurs Tic et aux entrepreneurs, un cadre de soutien, d’appui et de stimulation pour développer des solutions créatives et relever les défis du quotidien. Il offre des services en matière de délégation de maitrise d’ouvrage, de formation, d’incubation d’entreprises et de gestion de projets Tic. Selon la Directrice générale de l’Agentic, Gilleta Méa Mouyabi Gbanhoun, plus de 25 projets sont actuellement en cours de soutien, de diverses manières, au niveau du centre. Ces soutiens sont : «formation, conseils, hébergement, promotion, suivi et évaluation, financement», a-t-elle précisé. Avant d’ajouter que des rencontres et échanges ont lieu avec des entreprises du secteur, susceptibles d’offrir des opportunités aux porteurs de projets. Sans oublier les relations de proximité établies avec un certain nombre d’incubateurs de la sous-région, et de l’Afrique, en vue d’offrir aux jeunes entrepreneurs du Bénin des possibilités d’externalisation de leurs produits. «Ce centre d’incubation est un facteur majeur dans la marche résolue du Bénin vers la réalisation du quartier numérique d’Afrique. Une vision à concrétiser à l’horizon 2025», a déclaré le ministre Komi Koutché. Son souhait est que ceux qui sont actuellement  «incubés» au centre, soient les étincelles qui annonceront la lumière.

****

Auteur : Léonce Gamaï  - Date : 18 décembre 2013

Source : La Nouvelle Tribune 

 
 
 
 

Recherche

Contact