Ma sélection de flux RSS

Plus de 15 ans d'expérience au Bénin, en Afrique et au niveau international en matière de politiques et usages des Technologies de l'Information pour le développement. J'ai travaillé à divers titres pour des institutions telles que Oridev, l'IPAO, l'UNESCO, l'OIF, l'APC, le PNUD. De 2006 à 2009, j'ai été membre de du Comité Conseil pour le Forum sur la Gouvernance de l'Internet mis en place par les Nations Unies. Je suis actuellement coordonnateur de Programmes TIC pour l'agriculture au Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE (CTA). Voir pour plus d'information mon profil LinkedIn.

Vous trouverez ici des documents, billets, ou informations que je rédige ou signale de temps à autre depuis 1997, sur les TICpD, y compris sur des activités auxquelles je contribue.


 

!!! Avertissement important !!! :
Il y a des dizaines de références bibliographiques et notes de bas de pages diverses (par exemple les adresses des sites web et la mention d'autres associations non
directement citées dans le texte) qui n'apparaissent pas dans cette version HTML.
Pour avoir toutes les références et notes de bas de pages, consulter la version PDF que voici (190 ko environ).

Ce texte a été présenté au colloque international Africanti:
" Les fractures numériques Nord/Sud en question : Quels enjeux ? Quels partenariats ? 

Read more...

Excerpts from a UNDP report.

------

"UNDP, in partnership with PIWA, has carried out this exploratory study to gain a better understanding of e-governance practices in the region, focusing in particular on citizen participation. The study aims to pave the way for future action and to document problems in this field.

The study focuses on six countries: Burkina Faso, Cape Verde, Cote d'Ivoire, Ghana, Nigeria and Senegal. More specifically, it includes an introduction to e-participation challenges in West Africa, case studies of initiatives in this area, and guidelines and recommendations for improving participation in the region through ICT.

Read more...

On pensait qu'après le lancement du satellite le 21 décembre 2007, les malheurs de RASCOM étaient enfin terminés. Mais apparemment ça continue. Bonne chance quand même, et haut les coeurs! KL

Voir les deux articles ci-dessous:

- Tentative de sauvetage du satellite panafricain Rascom-QAF1 (AFP)

- Rascom 1 enregistre ses premiers ennuis mécaniques (APA News)

Read more...

Comme vous le savez sans doute, le premier satellite RASCOM-QAF1 lancé en décembre 2007 par RASCOM a eu des problèmes de fuite d'hélium, et au final sa durée de vie a été réduite de .... 15 ans à deux ans! Toutefois, la commercialisation des services aurait malgré tout débuté et apparemment une partie importante des capacités disponibles aurait déja été louée (réellement ou en engagement ferme). Un nouveau satellite sera construit (contrat signé avec ... les mêmes qui avaient construit le premier selon ce que j'ai lu) et lancé pour remplacer le satellite dont la durée de vie viendra à terme dans deux ans. Voir le site de RASCOM pour plus d'information http://www.rascom.org.

Ce que l'on sait moins, c'est la prise en charge des pertes occasionnées par la réduction drastique de la durée de vie du premier satellite. Le premier satellite avait été assuré, mais je n'ai vu d'information sur les résultats des négociations avec les assureurs ni avec les constructeurs - en outre, on devrait avoir plus d'information sur la prise en charge des coûts du nouveau contrat signé pour remplacer le premier satellite... Il est évident qu'il y a un vrai déficit d'information publique sur ces questions, ce que les citoyens, les organisations de la société civile travaillant dans le champ de la gouvernance, les parlementaires, devraient davantage demander auprès des instances adéquates, car, après tout, il s'agit dans une bonne mesure des frais du contribuable africain qui sont engagés.

A propos, c'est triste d'apprendre que le satellite nigérian qui avait été lancé en 2003 connaît également aujourd'hui des problèmes (perte dans l'espace, puis arrêt) http://www.ngrguardiannews.com/news/article02/indexn2_html?pdate=241108&ptitle=N\ igeria,%20Chinese%20firms%20meet%20over%20missing%20satellite.

KL - 17/12/2008

Un fait intéressant à analyser.

La Fondation Mozilla avait lancé une opération "Download Day" afin de favoriser le téléchargement de la nouvelle version 3 de Firefox, le logiciel de navigation libre le plus utilisé, par des millions de personnes en une journée et d’obtenir un record dans le Guinness Book des records. C'était surtout une opération marketing pour promouvoir l'adoption du logiciel par le plus d'utilisateurs possible. Le mercredi 18 juin, plus de 8 000 000 de téléchargements du logiciel avaient eu lieu, ce qui, selon beaucoup, constitue un record jamais atteint. A ce jour, 22 juin vers la mi-journée, plus de 16 millions de téléchargements ont eu lieu.

Read more...

Tel est ce qui ressort de l’enquête de l’UNDESA (United Nations Department of Economic and Social Affairs) sur l’e-governement Global E-Government Survey 2008. En 2005, le Bénin tait 151ème, avec un indice de 0,2309 sur 10. En 2007, il est 171ème sur 183 pays enquêtés, avec un indice de 0,186 sur 10. Quant à l'Afrique de l'Ouest, elle est la dernière région du monde dans ce classement, dernière l'Afrique Australe, l'Afrique du Nord, l'Afrique de l'Est et même l'Afrique centrale. Le premier pays en Afrique de l'Ouest est le Cap-Vert, le Sénégal est 4ème, le Togo 6ème, le Libéria 7ème, la Mauritanie 7ème, le Bénin 9ème. L'Afrique en général recule, l'Afrique du Sud tant en tête sur le continent, mais 61ème au niveau mondial, avec un indice de 0.5115 sur 10. La Suède est le premier pays du classement, avec un indice de 0.9157. Les USA sont troisième, la France 9ème.

Pour plus d'informations lire :

- E-governance in Africa goes backwards

Ken L (12/01/2008).

J'ai assisté hier nuit en direct au lancement du premier satellite panafricain RASCOM, depuis le site web de Ariane Espace. A deux moments différents, le signal rouge s'est allumé, chaque fois avant le lancement du décompte final et on pouvait craindre qu'il n'y ait un nouveau reporté

Finalement le compte à rebours s'est bien enclenché dans la fenêtre de temps prévue, et le lancement a eu lieu. On pouvait voir des visages de ministres africains (Cameroun, Côte d'Ivoire, Bénin...) et d'officiels de RASCOM, rayonnants, après le lancement, alors que le lanceur faisait sa course dans l'espace, avec à bord le satellite RASCOM-QAF1 et un autre appartenant à d'autres clients...Lorsque le satellite s'est séparé du lanceur, tout le monde dans la délégation africaine s'est embrassé, la salle a applaudi…Enfin devaient-ils se dire… Depuis plus de 20 ans qu'on en parle. L'appui de la Libye a été décisif...Récemment le lancement avait été reporté le 1er décembre, puis le 20 décembre... Le satellite devrait être opérationnel à partir de fin janvier 2008, après un repositionnement et des tests effectués par Ariane Espace. Bravo et bons vents, et au prochain satellite comme envisagé !

KL (décembre 2007)

Voir d'autres informations sur ce sujet

Document de travail publié dans “African CSOs speak on the World Summit on the Information Society », 2005, United Nations Economic Commission for Africa - AISI Programme.

"Le Sommet Mondial sur le Développement Durable de  2002 ainsi que le Sommet Mondial sur la Société de l’Information (2003-2005) ont consacré le Partenariat Multiacteur (PMA) comme le format de coopération le plus susceptible de garantir la disponibilité des ressources nécessaires à la réalisation des projets de développement durable. Ce partenariat rassemble le secteur privé, le gouvernement, la société civile (deux à deux ou de façon multilatérale) autour d’un projet, d’une action de développement spécifique. Certaines activités du CIPACO (Centre sur les Politiques Internationales des TIC pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, projet de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) initialement financé par le programme international CATIA), sont réalisées dans ce cadre partenarial. 

Read more...

Texte de mon mémoire de fin d'études en sciences de l'information (Diplôme d'Etudes Approfondies), Université Paris 10, Nanterre, France, septembre 2003. 

Read more...

 
 
 
 

Recherche

Contact

Syndication - RSS