Ma sélection de flux RSS

Texte de mon mémoire de fin d'études en sciences de l'information (Diplôme d'Etudes Approfondies), Université Paris 10, Nanterre, France, septembre 2003. 

 

Présentation de l'étude
Plan détaillé
Atelier de validation de l'étude
Compte rendu de l'étude (résumé) (Site IICD)
Texte entier du mémoire (en PDF - 1,38 méga)
Quelques photos accompagnées de commentaires
 
Mes remerciements à Jacques Perriault, Professeur en Sciences de l'Information à Paris X- Nanterre (directeur du mémoire) et Annie Chéneau-Loquay, (collaboration sur la direction du mémoire), l'International Institute for Communication and Development (IICD - en particulier Bénédicte, François et Peter), la responsable du programme s'occupant des Centres Multimédias Communautaires à l'Unesco (Stella Hughes) pour l'appui lié au travail sur les CMC. Je remercie également toutes les personnes rencontrées au Bénin et au Mali, en particulier les porteurs des initiatives étudiées (Système Question Réponse de RUNetwork au Bénin et Centre Multimédia Communautaire de Koutiala au Mali) pour leur accord et disponibilité, et toutes les personnes m'ayant apporté un appui ou un autre pour la réalisation du travail.

Septembre 2003

L'IICD appuie une recherche sur l'internet et la médiation
des connaissances en milieu rural africain
(Extrait d'un texte publié par l'IICD dans le cadre du mémoire)

Dans le cadre de son mémoire de DEA en Sciences de l'information et la communication réalisée à l'Université de Paris X - Nanterre (France), Ken Lohento, de nationalité béninoise, mène actuellement une recherche sur l'internet et la médiation des connaissances en milieu rural au Bénin et au Mali. Il a reçu l'appui de l'IICD pour effectuer ses recherches sur le terrain.(...) L'étude se donne donc comme objet d'étudier deux de ces dispositifs au Bénin (projet RUNetwork ) et au Mali (Centre Multimédia Communautaire de Koutiala).Dans le cadre du projet RUNetwork (Rural Universal Network) mené en collaboration avec une institution allemande, le SQR ," Système Question Réponse ", est en expérimentation. Il permet de recueillir et diffuser sur le web des problèmes précis de développement auxquels font face quotidiennement les paysans et autres acteurs locaux. Lorsque nécessaire, des solutions sont proposées en ligne, par un organisme partenaire, puis restituées au paysan par un médiateur. Le dispositif en étude au Mali est l'utilisation conjuguée de la radio et du télécentre à Koutiala, pour permettre aux populations analphabètes de tirer indirectement avantage des ressources de l'internet. Cette initiative est menée sur la base du projet pilote réalisé par l'UNESCO à Kothmale au Sri Lanka (Asie), qui a permis d'expérimenter un usage comme le web-browsing (radio-surf). L'enjeu principal ici est d'étudier l'adéquation du média radio en milieu rural pour l'utiliser comme interface avec l'internet. La problématique principale de la recherche est donc d'examiner si et comment à travers des dispositifs de médiation (télécentres, radios, médiation humaine) les acteurs du monde rural, essentiellement analphabètes, peuvent jouir de certaines potentialités de l'internet. (...) 

 

Etude du Centre Multimédia Communautaire et du Système Question-Réponse en tant que nouveaux dispositifs de communication en milieu rural au Mali et au Bénin (Artile publié sur Mali-NTIC, à propos de l'atelier de validation de l'étude)

Le jeudi 17 juillet dernier, l'Institut International pour la Communication et le Développement (IICD) et le réseau Togunet ont organisé, à Bamako au Centre Djoliba, un atelier de restitution et de validation des résultats d'une étude sur le Centre Multimédia Communautaire et le Système question-réponse, en tant que nouveaux dispositifs de communication en milieu rural au Mali et au Bénin.
Menée par le Béninois Ken Lohento et soutenue par l'IICD, cette recherche entre dans le cadre d'un mémoire de DEA en sciences de l'information et de la communication à l'Université de Paris X - Nanterre en France. Facilitée par l'IICD, la rencontre a regroupé des membres de ToguNet, divers acteurs et utilisateurs des NTIC venus de Bamako, Koutiala, Kayes et Koulikoro pour la circonstance, des invités parmi lesquels l'UNESCO, le PNUD et l'USAID et son programme CLIC, centres locaux d'information et de communication.
En prélude à l'exposé de M. Lohento, M. Ousmane Bamba représentant la mission de l'informatique et des nouvelles technologies de l'information du Mali, Mme Rokia Bâ Touré coordinatrice de ToguNet et M. Yaya Sangaré se sont succédés pour parler respectivement de l'état des NTIC au Mali, présenter le réseau ToguNet et surtout lever le voile sur les Centres Multimédias Communautaires (CMC), l'un des dispositifs qui a fait l'objet de l'étude du candidat au DEA." Comment les communautés rurales peuvent-elles profiter des NTIC ? ".A cette question qui a présidé toute la recherche, Ken Lohento dégage l'hypothèse suivante : " si de bons dispositifs de médiation sont mis en place (radio, télécentres, etc.), les populations rurales pourraient profiter des potentialités des NTIC. " Pour corroborer cette hypothèse le chercheur étudie deux dispositifs originaux de médiation entre l'Internet et les communautés. Il s'agit du CMC basé à la Radio Jamana de Koutiala et le projet RUNetwork et son " Système Question Réponse " au Bénin.Dans la première partie de son exposé, M. Lohento peint d'abord la ville de Koutiala et de ses deux points d'accès à l'Internet, fondamentalement le CMC avant de dégager la synergie entre la Radio et l'Internet (radio-surf) à la localité que les Maliens appellent la capitale de l'or blanc (le coton). Premier constat, il est difficile de mettre en place la radio-surf à cause de la qualité de la connexion, du problème de ligne téléphonique, des contenus non adaptés, du financement de la production, des problèmes de formation, etc. Après une observation minutieuse, des enquêtes et interviews menées au CMC, le candidat au DEA parvient à la conclusion que le CMC est surtout utilisé par les élèves et les enseignants qui habitent non loin. Pendant que le personnel de la radio fait plus recourt au traitement de texte et à la photocopie, les principaux services demandés par les clients sont la photocopie et l'Internet dont la qualité n'est pas satisfaisante. Les populations analphabètes ne tirent pas, pour le moment, avantage des ressources de l'Internet à Koutiala. Parce que, selon le chercheur, le CMC connaît des problèmes, notamment le coût trop élevé de la connexion pour une qualité médiocre, les fluctuations de tensions électriques, le manque de maintenance du matériel, un réseau téléphonique obsolète, un manque de formation des acteurs. Pour remédier aux problèmes constatés, M. Lohento suggère la consolidation de la radio par la formation des animateurs, la recherche de financement, la modernisation des infrastructures et la réduction des coûts. Cela permettrait au CMC, en tant que dispositif de médiation, d'être une opportunité pour les intellectuels mais surtout aux populations rurales de bénéficier des potentialités des NTIC. Les participants ont fait des contributions fort intéressantes dont celle de l'USAID qui a manifesté sa volonté de collaborer avec ToguNet pour approfondir les questions d'utilisation de ces dispositifs de communication.. En ce qui concerne le second dispositif, en l'occurrence le " SQR " du projet RUNetwork étudié au Bénin, M. Lohento fera d'abord remarquer l'absence, pendant longtemps, de volonté politique dans son pays d'origine pour ce qui est des NTIC. Néanmoins, le conférencier salue les actes qui sont en train d'être posés dans ce domaine depuis février 2003. Un constat s'impose : le milieu rural béninois connaît les mêmes problèmes qu'au Mali (un environnement socio-culturel conservateur, l'analphabétisme, la pauvreté, des infrastructures technologiques limitées, etc.)Pour sa recherche, M. Lohento a étudié la pertinence du " Système Question Réponse " qui est en expérimentation et permet de recueillir et diffuser sur le web des problèmes précis de développement auxquels font face quotidiennement les paysans et autres acteurs locaux. Lorsque nécessaires, des solutions sont proposées en ligne, puis restituées au paysan par un médiateur technique ou humain. Pour atteindre ses objectifs, le chercheur a d'abord analysé le site web du projet avant de rencontrer des paysans bénéficiaires du SQR. Les résultats de la recherche démontrent que les paysans reçoivent des réponses utiles qu'ils n'exploitent pas toujours. Certains reconnaissent que parfois, les réponses ne correspondent pas aux questions. Ils sont prêts à continuer l'expérience tant qu'ils ne payent pas. Cela renvoie à la pérennisation du projet après le retrait des partenaires institutionnels.Cette restitution a permis aux participants de réfléchir et de débattre des questions relatives à la performance des infrastructures, l'adéquation des informations véhiculées sur le web aux besoins des populations rurales et les possibilités de production de contenus locaux, l'utilisation conjuguée de l'Internet et de la radio au Mali (le radio-surf), l'utilisation et l'utilité de l'Internet en milieu rural, le processus de transfert du savoir de l'Internet aux populations rurales, les relations entre les projets identifiés et les dispositifs traditionnels de communication rurale, le réseautage et le partage des connaissances au niveau local, la pérennité des initiatives liées aux NTIC dans le monde rural, etc.Signalons qu'un rapport final de l'étude sera disponible et mis en ligne par l'IICD au plus tard en décembre 2003.

 

TABLE DES MATIERES

1. GENERALITES ET CADRAGE THEORIQUE

1.1.Objectifs, critères de choix des initiatives, méthodologie
Objectifs
Critères de choix des initiatives étudiées
Méthodologie et déroulement

1.2 Les Technologies de l'information et de la communication en Afrique
L'internet et la radio en Afrique
L'internet en Afrique
La radio en Afrique

Les centres multimédias communautaires
Le concept
La radio-surf à Kothmale ou l'usage de la radio comme interface d'accès au web
Les potentialités théoriques des CMC

Les TIC au Bénin
Le Bénin : profil socio-économique
Les radios au Bénin
Les infrastructures de télécommunications et la téléphonie
Situation de l'internet

Les TIC au Mali
Le Mali : profil socio-économique
L'explosion des radios privées
Les infrastructures de télécommunication et la téléphonie
Situation de l'internet

1.3 TIC et médiation des savoirs en milieu rural : approche théorique
Clarification de quelques concepts
L'usage
La médiation des savoirs
Le milieu rural en Afrique
Secteur rural et secteur agricole
TIC et NTIC

De l'accès collectif aux TIC en Afrique
Typologie des PATIC
Introduction aux problématiques posées par les PATIC

La communication de développement à l'heure de l'internet
Le paradigme dominant de la communication de développement et sa critique
Le "nouveau" paradigme de la communication de développement
L'utilisation de l'internet pour le développement

2. LE PROJET RUNETWORK ET LE SYSTEME QUESTION REPONSE AU BENIN
2.1 Présentation de Savalou et Allada
Savalou
Profil géographique et socio-économique
Profil communicationnel

Allada
Profil géographique et socio-économique
Profil communicationnel

2.2 Le projet RUNetwork au Benin
Présentation générale de RUNetwork
RUNetwork au Bénin
Les Centres RUNetwork
Les points RUNetwork


2.3 Le Système Question Réponse : mise en place et expérimentation
L'activité de base du SQR : la publication d'information
Structure d'un article
Le système de publication

Le dispositif du SQR
L'initiation du SQR
Le principe
La médiation humaine
La médiation technique
Le dispositif financier

L'expérimentation à proprement parler


2.4 Les leçons de l'expérimentation
Les aspects positifs
Une solution à des besoins d'information des producteurs
Résolution effective des préoccupations de certains producteurs et acteurs locaux
La précision des réponses
Un dispositif original et prometteur

Les limites de l'expérimentation
Sensibilisation insuffisante et méconnaissance du fonctionnement du SQR
Les limites de certaines réponses
Les aspects financiers du SQR
Les insuffisances du site web de RUNetwork et du SQR

Propositions pour une extension harmonieuse du SQR
Favoriser l'appropriation locale du SQR
Prévoir des agents vulgarisateurs formés
Capitaliser et valoriser le savoir local et les contenus du SQR
Utiliser le SQR de façon transparente ?
Mettre en place des partenariats avec les institutions locales de développement


3 USAGES DES NTIC AU CMC DE KOUTIALA
3.1 Koutiala : la ville, radio jamana, le telecentre polyvalent
La ville de Koutiala
Profil géographique et socio-économique
Profil communicationnel

Radio Jamana de Koutiala
Présentation générale
Le personnel et autres collaborateurs
Les émissions de la radio
Autres activités et interactions avec les communautés

Le télécentre polyvalent hébergé par Radio Jamana
Présentation générale
Services et retombées pour la communauté
Gestion du télécentre
Problèmes techniques rencontrés

3.2 Activités et usages liant radio et NTIC
L'expérimentation de la radio-surf
Les formations des animateurs aux outils numériques
L'utilisation de l'internet comme instrument d'enrichissement du contenu de la radio

3.3 Enquêtes sur l'utilisation du télécentre polyvalent
Résultats de l'enquête sur les usages du personnel
Résultats de l'enquête sur l'utilisation du télécentre polyvalent par les clients

3.4 Pistes pour une meilleure productivité du CMC
Renforcement structurel
De la synergie entre la radio et le télécentre polyvalent
La radio-surf, un usage inopérant en milieu rural africain ?
Création et mise à disposition de contenus multimédias
Enrichissement du contenu de la radio et création de contenus locaux sur l'internet
Création et animation d'un site web pour la radio

4 NTIC ET MILIEU RURAL AFRICAIN : VERS QUEL DEVELOPPEMENT ?
4.1 Quelques points de rencontre entre le SQR et le CMC de Koutiala
La diversité des usages des NTIC en milieu rural
Les difficultés liées à l'état des télécommunications
Les télécentres polyvalents : durabilité, espaces d'accès au savoir
Au sujet de la durabilité
Les télécentres polyvalents : des espaces de formation professionnelle ?

Figures de la médiation des savoirs dans le SQR et au CMC

4.2 NTIC et milieu rural : quelle communication pour quel développement ?
Le CMC et le SQR : quelle communication pour quel développement ?

Déstructuration des réseaux et des actions de développement

TIC et développement local : quelles perspectives ?
La synergie entre radio et NTIC
L'Afrique doit-elle se déconnecter ? Quel rôle pour la culture ?
Quelle utilité de l'internet pour le milieu rural africain ?

CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXE 

 

Je remercie toutes les personnes rencontrées ou m'ayant apporté leur appui au Bénin et au Mali dans le cadre de la recherche, en particulier (ordre alphabétique) :

Au Mali Au Bénin
Ahouangansi Merault (PNUD)
Alioune Traoré (Sotelma)
ATT (Radio Jamana)
Birama Diallo (Consultant Unesco)
David Coulibaly (Radio Jamana)
Fadimata Wallet Inoren (World Education)
Galadié (Radio Jamana)
Craig Tower, dit Modibo
Keita Fily (Radio rural de Kayes, Urtel)
Le Directeur de la radio Yérédon FM (Koutiala)
M. Fatoma, Directeur de Radio Uyésu (Koutiala)
M. Talata (du reseau ToguNet/Mali-NTIC)
Malado (Radio Jamana)
Malamine SYLLA (Radio Jamana)
Oumar Touré (CEFIB Internet)
Ousmane Bamba ( à l'époque travaillant à la MINTI)
Rokia Ba (du reseau ToguNet/Mali-NTIC)
Romain Tohouri (du reseau ToguNet/Mali-NTIC)
Salimata Porcho Koné (Stagiaire Radio Jamana)
Yaya Sangare (Urtel, Radio Jamana)
Youssouf de Radio Uyésu (Koutiala)
Yousssouf K. Sacco (Koulé FM - Koutiala)
Zié Goïta (Radio Jamana)


Ahognissè Alexandrine, née Gbodo ; (Bureau des Archives de la Documentation et de l'Information de Savalou)
Angelo (PNUD - PASNTIC)
Anicet Mégnon (RUNetwork Allada)
Arnaud Akpamoli et sa famille
Capo-Chichi Madeleine (Groupement Vidékon)
Christophe Akpobli (Carder - Savalou)
Cocou Béhéton (Allada)
Corneille Gbaguidi dit "Djohon" (Radio Cité Allada)
Denis HOUNZANGBE (ONG Dagbéli - Savalou)
Dénis TOGNISSOU (Chambre d'Agriculture, Savalou)
Désiré Vieyra (PNUD - PASNTIC)
Eric Edmond Gbèmavo (Radio Cité Allada)
Gbaguidi Marcellin (RUNetwork Savalou)
Guy Raoul GBAGUIDI (RUNetwork Dassa et Savalou)
Herve Athawet (PDE- Savalou)
Léonce Sessou (Centre Songhai)
M Yacoubou (INRAB, Runetwork)
M. Akotègnon (Ministère de la communication et de la Promotion des Technologies Nouvelles)
Marius Balogoun (ORTB)
Mathias Kpanou (Consultant pour RUNetwork)
Maurice Adjovi (PDL - Savalou)
Michel Kpoyin (PCA PDL Initiative développement - Allada)
Monde Prospere (INRAB, RUNetwork)
MOUSTAPHA-SOULE Aliyath (RUNetwork Allada)
Prudent Nassirou (Radio Cité de Savalou)
Thierry Amoussougbo (à l'époque à l'AGENTIC)
Tous les producteurs agricoles rencontrés, en particulier, Léandre Deffon (Savalou), Anatole Zanou (Savalou), Christian Gbaguidi, (Savalou), Innocent Sègninou (Savalou), M Satola (Allada), Cyrille TONAMON (Allada)

 

 

Post your comments...

     
     
     

    Recherche

    Contact