Articles

Depuis sa première édition en 2000, la Journée internationale de la jeunesse a lieu tous les ans le 12 août, à l'initiative des Nations Unies. Cette journée spéciale vise à attirer l'attention sur les problèmes rencontrés par les jeunes partout dans le monde. Comme chaque année, cette journée est consacrée à un thème particulier. Nous sommes ravis que le thème à l'honneur de la Journée de la jeunesse 2015 soit l'« Engagement civique des jeunes ». Le CTA et le projet ARDYIS sont fiers de participer à ces célébrations.

« La mobilisation et la participation des jeunes sont essentielles pour parvenir à un développement humain durable. Pourtant, les possibilités pour les jeunes de s'engager politiquement, économiquement et socialement sont souvent rares, voire inexistantes. »

Ce constat résonne particulièrement dans le contexte du projet ARDYIS du CTA. En effet, nous soutenons la participation citoyenne des jeunes dans l'agriculture et le développement rural grâce aux technologies de l'information et de la communication (TIC) par l'intermédiaire d'activités diverses.

Pour célébrer nous aussi l'initiative de la Journée internationale de la jeunesse 2015, nous souhaitons partager avec vous six histoires de jeunes qui ont contribué avec succès à la transformation des communautés agricoles de leurs pays. Ils viennent de la Barbade, du Bénin, du Cameroun, du Kenya, de l'Ouganda et de la Tanzanie. Ils ont participé au concours des meilleurs blogs sur les jeunes et l'agriculture du CTA (Prix YoBloCo) ou à l'initiative AgriHack Talent, des actions qui les ont aidés à atteindre leurs résultats actuels. Ils nous font part de leur passion, des difficultés qu'ils ont rencontrées et des solutions qu'ils ont trouvées pour les surmonter, ainsi que de leurs réussites actuelles. Nous espérons que ces récits vous donneront envie de participer à des initiatives de ce genre ou vous inspireront des idées pour soutenir ce type d'action !

Troy Weekes et Mortimer Seale nous racontent les possibilités qu'offre leur application mobile CropGuard pour lutter contre les parasites et aider les agriculteurs. Alors que l'application avait été conçue initialement comme un prototype de contrôle des nuisibles, les rencontres et les discussions avec des communautés ont fait apparaître une multitude d'autres utilisations possibles.

Ce billet de Marthe Montcho décrit les actions qu'elle a menées pour aider les femmes vivant dans les régions rurales du Bénin et améliorer la sensibilisation à leurs difficultés. En tant que blogueuse, Marthe a inspiré et encouragé l'entrepreneuriat agricole des hommes et des femmes, et va poursuivre cette action à l'avenir. 

Dans son récit, Anne Matho explique comment son blog sur l'agriculture lui a ouvert de nouvelles possibilités et apporté de précieux contacts. Mais elle n'est pas la seule concernée : les personnes dont elle parle dans son blog en profitent également, ce qui montre combien cette mobilisation en rapport avec les TIC est essentielle dans le soutien aux communautés agricoles. 

Elcah se considère à la fois comme une agricultrice et une blogueuse. En tenant un blog, elle a pu à la fois améliorer ses compétences rédactionnelles et faire la promotion de l'agriculture. Aujourd'hui, elle envisage de développer une application pour aider les agriculteurs à accéder à des informations vitales plus facilement.

Découvrez comment David Opio et Gerald Otim ont canalisé les difficultés constatées pendant leur enfance en énergie, afin de lancer une entreprise innovante : Ensibuuko, en Ouganda. Ils tirent profit des applications mobiles pour aider les agriculteurs à accéder aux financements et les gérer.

Rose Funja explique les nouvelles possibilités offertes par les TIC dans le domaine de la gestion des terres pour les agriculteurs et les entrepreneurs en Tanzanie, et partout ailleurs. Avec son associée, Grace, elle a mis au point un prototype récompensé dont le lancement est aujourd'hui pratiquement achevé. Elle partage ici certains des enseignements qu'elle a tirés de cette aventure.

Source/Plus d'information sur le site du projet ARDYIS

 
 
 
 

Recherche

Contact